04

Avr

2014

Visite de l’usine Kamjove à Raoping

Voici quelques photos de l’usine qui produit les accessoires Kamjove, situé à Raoping, juste en face de la fabrique de ma belle famille. Kamjove c’est une marque qui appartient à l’entreprise Hailea. Le patron Monsieur Chen est donc un voisin et un ami, une vieille connaissance qui a installé son usine il y a 5 ou 6 ans.

Les accessoires Kamjove sont liés à la dégustation du thé en Gongfu Cha.
Les presses Kamjove sont particulièrement connues à l’étranger : c’est en fait l’équivalent de la presse Bodum pour le thé en Chine. Légère et pratique, elles dissocient les feuilles de la liqueur de thé. Pas très classe ni particulièrement recommandé pour mettre en valeur d’excellents thés, elles restent pratiques au bureau ou un usage rapide.
Ils fabriquent par ailleurs quantité d’autres accessoires : plateaux à thé, pompes à eau, théières en terre cuite. Ils sont leaders du secteur en Chine et prépare d’ailleurs une quotation en bourse.

En réalité, le business du Gongfu Cha ne représente qu’une partie minime de l’activité totale de la holding Hailea. M.Chen nous a d’ailleurs expliqué qu’il projetait de se lancer dans le commerce du thé l’année prochaine.

Dégustation de Dancong en Gongfu Cha

Dégustation de Dancong dans le bureau de réception avec la jeune employé désignée à cette tâche



L’entrée du show room, à l’étage du bâtiment principal



A l’étage, les présentoirs montrant les dernières presses à thé et théières disponibles



La seconde salle d’accessoires pour le thé


Un bâtiment entier consacré à la réception d’invités : ici, l’échelle du hall d’entrée avec les canapés



Et voici la salle réservée à l’accueil des dignitaires, probablement pour des fonctionnaires importants



Une vue sur le jardin tropical de l’usine, pas loin d’ici, dans les montagnes, les Dancong sont produits

Voilà, ce sont quelques photos rapides, mais le temps ne se prêtait pas vraiment à un reportage photo de grande ampleur. Ces quelques photos montrent tout de même des proportions qui n’ont rien à voir avec celles de la majorité des entreprises françaises. Et pourtant si Hailea est considérée comme une entreprise importante, il existe beaucoup d’autres usines dans la région de taille identique.

Partagez cet article :

Auteur

tom

Passionné par la Chine et ses cultures, le thé, le vin, les bons bouquins de SF. Travaille dans l'ecommerce depuis Shanghai où il vit.

 

  • Autres articles de
  • mickahk

    Excellent !! Ça me rappelle des souvenirs 😉